Du cinéma à la Maison des Arts

Culture

Pour cette 4e projection du cycle Renoir, le choix s'est porté sur la programmation de deux moyens métrages réalisés la même année : 1936.
Avec l’adaptation d’une nouvelle éponyme de Guy de Maupassant (Partie de campagne) et la reconstitution de la réalité sociale (La vie est à nous).
Un témoignage supplémentaire de l'attachement de Jean Renoir à la camaraderie et au travail pictural de son père.

Quand Jean Renoir mêle réalisme et politique ...

Année 1936 : le réalisateur privilégie le moyen métrage pour l’adaptation d’une nouvelle de Guy de Maupassant (Partie de campagne) et la reconstitution de la réalité sociale en partenariat avec le Parti Communiste Français (La vie est à nous). Un témoignage supplémentaire de son attachement à la camaraderie et au travail pictural de son père.

Une double programmation :

  • Partie de campagne : une adaptation de la nouvelle éponyme de Guy de Maupassant avec Jean Renoir lui-même, Jacques Becker, Henri Cartier-Bresson (40 mn)

Ce moyen-métrage tourné au bord d’une rivière raconte l’éveil à la sensualité d’une petite bourgeoise parisienne séduite par un pêcheur. Un hymne aux forces de la nature.

  • La vie est à nous : une production du PCF mêlant documents filmés et scènes de fiction (36 mn)

Ce deuxième moyen métrage, produit par le Parti communiste français, est constitué de documents filmés, et de scènes de fiction relatant des événements pris dans la réalité quotidienne de la classe ouvrière, de la paysannerie et de la bourgeoisie