Vous êtes dans : Maison des Arts

Maison des Arts

La création d’un équipement socioculturel sur le site historique du prieuré Saint-Martin, situé à mi-chemin entre le nord et le sud de la commune,  a répondu à la nécessité pour la commune de satisfaire les attentes de ses nombreuses associations culturelles. 

Cet aménagement urbain tout à fait remarquable par son intégration sur un site historique conjugue des interventions sur du bâti ancien et l’optimisation du patrimoine communal avec la création d’un bâtiment neuf harmonieusement relié à l’un des deux corps de ferme qui forment sa structure globale. 

Onze salles dédiées aux associations culturelles

Les deux corps de ferme existants, datant du XVIe siècle pour la partie la plus ancienne et du XXe siècle pour les aménagements les plus récents, proposent  onze salles dédiées aux activités culturelles – arts graphiques, danse adultes et enfants, théâtre, yoga, musique, solfège, poterie, scrabble duplicate ainsi qu’une salle dédiée aux archives des associations, un bureau consacré à l’accueil des adhérents et aux tâches administratives, une salle de réunion de 40 m2, une salle informatique.

La salle de réception

La réalisation d’un hall de 80 m2, d’une salle polyvalente de 297 m2 d’une capacité de 250 places assises et d’un office cuisine attenant permettent d’accueillir réceptions, mariages, conférences, séminaires, salons mais aussi des manifestations de type expositions, concerts ou spectacles divers. Ces espaces, ainsi que le très grand hangar autrefois dédié au  stockage de matériel agricole, ont également vocation à être loués par les particuliers et les entreprises ou autres organisations.

Un bâtiment aux normes environnementales

Une attention particulière a été portée aux matériaux de construction et à la consommation en énergie de ces bâtiments, les objectifs énergétiques étant ceux du label BBC (bâtiment basse consommation). L’extension, environ 600 m2 au total, qui abrite la salle de réception et le hall est réalisée en mélèze, dans l’esprit des bardages utilisés dans les granges de la région et déjà présent sur l’un des corps de ferme existants. 

Un bâtiment primé

Sa conception  a valu à la Maison des Arts le Trophée bois 2014 décerné par Créabois Isère, l’interprofession des métiers du bois et de la forêt du département qui récompense une construction en bois remarquable en Isère. L’isolation des corps de ferme a donné lieu à l’utilisation d’enduits naturels et traditionnels à base de chaux et de chanvre, favorisant les performances thermiques des bâtiments.

L’ensemble des bâtiments est chauffé par une chaufferie à bois. 

Une troisième place publique

La réalisation de la Maison des Arts donne également naissance à la troisième place publique entièrement piétonne de la commune. Un texte gravé dans le sol permet de retrouver ce qu’était l’organisation des lieux au Moyen-Age.