Vous êtes dans : Transition énergétique

Transition énergétique

Les actions poursuivies dans ce cadre sont menées en concertation avec la Commission Energie (P. Beguery, G. Farrugia, M. Pinéri, A. Rolin, R. Bligny, I. Despres, B. Fontan,

H. Bechet), commission  qui a un rôle incitatif et consultatif dans le domaine de l’énergie.

La transition énergétique c’est :

  • consommer mieux en économisant l’énergie (moins de carburants fossiles, moins de transport, plus de confort thermique, plus d’efficacité dans l’industrie) et en limitant la production des gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique
  • produire autrement en préservant l’environnement (plus de ressources locales, des énergies renouvelables, moins de nucléaire,  moins de déchets)

L’action municipale dans ce domaine du développement durable et de la transition énergétique s’inscrit dans le contexte TEPOS (Territoire à énergie positive)  de la CCLG (Communauté de communes Le Grésivaudan).

Les objectifs affichés  sont :

D’ici 2030 : baisser de 33 % les consommations d’énergie (par rapport à 2010)

D’ici 2050 : baisser de 50 % les consommations d’énergie (par rapport à 2010)

=> Le logement est le 1er poste de consommations d’énergie

D’ici 2030 : la part de la production locale d’énergie renouvelable doit atteindre 53 % des consommations

D’ici 2050 : la part de la production locale d’énergie renouvelable doit atteindre 77 % des consommations

_ Ces objectifs sont réalistes au regard des potentiels de production du territoire et ambitieux par rapport aux moyens qu’ils nécessiteront de déployer pour les atteindre.

D’ici 2050 : diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre (par rapport à 2010)

 

La traduction au niveau de notre collectivité de ces objectifs se traduit par :

 

  • Le développement du Photovoltaïque.
  • L’utilisation du bois pour le chauffage.
  • L’extension du parc de véhicules électriques et du réseau de bornes de recharge.
  • La rénovation énergétique des bâtiments publics et privés avec des incitations à la construction de bâtiments à énergie positive (BEPOS).
  • L’utilisation de LED pour l’éclairage public.

 

Développement des énergies renouvelables

Le Photovoltaïque : L’énergie solaire constitue une source d’énergie inépuisable pouvant couvrir plusieurs milliers de fois nos besoins énergétiques. Le retour sur énergie associé aux panneaux photovoltaïques est de l’ordre de 3 ans. Les actions soutenues par la Municipalité s’inscrivent dans trois domaines : Installations de panneaux sur toitures, ombrières et serres.

 

  • Panneaux sur toitures.
    • De nombreux bâtiments communaux (Maison du Pré de l’eau, de la petite enfance, écoles, etc.) ont été équipés de panneaux photovoltaïques (183 kWc) avec un retour sur investissement de l’ordre de 12 ans.
    • Grâce à un soutien municipal (environ 500 € par installation) 120 Kwc de puissance cumulée ont été installés sur des toitures privées.

 

Le futur s’inscrit

  • Dans le cadre de la Communauté de communes (CCLG) et d’actions citoyennes (Centrales villageoises GRESI 21 soutenues par les communes et la CCLG) pour de futures installations sur des toitures privées.
  • Dans un contexte municipal avec la pose de panneaux sur les futures réalisations dans la continuité des équipements récents sur deux écoles et sur le centre technique.

 

  • Ombrières Photovoltaïques.
    • Actions en cours : Installation d’une ombrière photovoltaïque (Panneaux sur des emplacements de parking assurant un ombrage et une protection contre les intempéries) d’environ 750m² sur le parking du complexe sportif du Grand Champ (attenant au stade de rugby) par la Société Technique Solar. La Municipalité de Montbonnot-Saint-Martin, dans le cadre d’un bail emphytéotique de 30 ans, met ce terrain à la disposition de cette Société qui assurera la maintenance et la production d’électricité. Une redevance annuelle fixe de 500 €, une redevance variable (environ 5%) sur les recettes d’exploitation, des taxes associées à l’exploitation seront reversées à la Municipalité. Une première soumission à la Commission de régulation de l’Energie (CRE) avec un tarif de reprise de 10,7 cts/kWh n’a pas été retenue, une nouvelle proposition avec un tarif de reprise inférieur est soumise à la nouvelle session.
    • Futur : Nous projetons d’installer des ombrières sur le parking associé au futur complexe sportif réalisé sur les terrains rachetés à l’ASPTT. Ce projet pourrait être directement supporté par notre Municipalité.

 

  • Serres Photovoltaïques

La Municipalité travaille sur un projet de mise en place potentielle de serres photovoltaïques sur les exploitations agricoles associées à la ferme communale. Ce projet « agrivoltaïque » associe une exploitation agricole et une production d’énergie photovoltaïque par des panneaux fixes ou mobiles sur une structure porteuse. L’intérêt de cette association reste toutefois à valider dans le cadre d’un projet pouvant associer plusieurs partenaires. Une décision sera prise dans ces prochains mois sur l’opportunité de mener un tel projet.

Le chauffage au bois

  • L’utilisation de cette énergie renouvelable pour le chauffage est une composante importante de la politique de transition énergétique. Avec la mise en place d’un chauffage bois performant sans émissions de particules à la Maison de Arts, Montbonnot s’inscrit dans cette démarche.
  • La qualité de l’air est aujourd’hui, plus que jamais, un enjeu de santé publique. En période de grands froids les appareils de chauffage au bois peu performants peuvent être responsables de plus de 75 % de la pollution aux particules fines dans l’Y grenoblois, les seuils réglementaires et sanitaires concernant la pollution aux particules fines (PM10) sont dépassés de manière récurrente conduisant les collectivités territoriales à se mobiliser. Suite au Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA), la CCLG a lancé une « Prime Air Bois » (800 à 1200 € pour aider les particuliers à renouveler leurs appareils de chauffage au bois peu performants (antérieurs à 2002) et très polluants (foyers ouverts) : www.le-gresivaudan.fr ou 0476235350 (Espace Info Energie AGEDEN).

 

 

Économies d'énergie

Les Economies d’énergie :

La rénovation énergétique des bâtiments constitue un gisement important de sources d’économie d’énergie. La rénovation des bâtiments publics s’inscrit dans un cadre communal avec la Mairie et la Maison du Pré de l’eau. La rénovation de maisons individuelles s’inscrit dans le cadre de la CCLG (Action territoires à énergie positive).

  • La rénovation énergétique de la Mairie et de la Maison du pré de l’eau sont en cours avec le remplacement des fenêtres, des luminaires par des LED, la réhabilitation de la chaufferie pour la Mairie, le relamping, la mise en place de ventilations hygroréglables, le remplacement des CTA DOJO et salle polyvalente, la mise en place d’une GTC pour la Maison du Pré de l’eau.
  • Toujours dans le cadre de l’action TEPOS, la CCLG a deux actions en cours :
    • Une action développée par l’OPAH/SOLIHA visant à soutenir des travaux de réhabilitation  de 249 logements de propriétaires occupants dans les trois prochaines années. Des aides conséquentes peuvent être obtenues auprès de la CCLG.
    • Une action de mise en place de plateformes territoriales de rénovation énergétique avec l’instauration d’un guichet unique d’information et de service en faveur des particuliers

Véhicule électrique : Le développement de véhicules électriques permet de limiter la pollution par les microparticules et la production de CO² responsable de l’effet de serre. Le domaine est très actif avec la mise sur le marché de nouveaux véhicules, bus et camions (Tesla). La recherche fait état de développement de nouvelles batteries de plus grandes capacités (batteries Li-air, Li solides) ainsi que de nouveaux dispositifs de recharge (supercondensateurs, bornes de recharge rapide sur autoroutes, etc..).

La limitation actuelle en termes d’autonomie de ces véhicules n’est pas une contrainte dans le cas des véhicules municipaux qui constituent une flotte captive permettant une autonomie journalière suffisante et une recharge nocturne. La « flotte municipale » est actuellement composée de 4 véhicules électriques avec 3 bornes de recharge, un véhicule hybride et 7 véhicules thermiques. La volonté de développer ce mode de transport électrique se traduit au niveau de la CCLG par la mise en place de bornes de recharge (1 à Montbonnot près de la Maison pour tous) et l’affichage d’avoir 20 % de véhicules électriques dans les flottes municipales). Le développement de ces VE implique  la mise en place de bornes de recharge électrique en partie financées par le SEDI. Une borne de recharge a été installée sur l’Avenue du Général de Gaulle en face de la poste. Il s’agit d’une borne de recharge accélérée permettant un rechargement de 80 % de la batterie en une heure et 100 % (22 kWh) en 1h30. Cette borne est équipée de deux points de recharge avec deux types de prise (2 et E/F). Le rechargement est accessible par badge RFID, visa sans contact et/ou par application smartphone. La tarification sera de l’ordre de 0,1 €/kWh

 

L'Eclairage

Comme vous le savez surement, la Mairie, dans un souci d’économie d’énergie, mais aussi  dans un souci de développement durable, a mis en place, concernant l’éclairage public, un certains nombres de mesure.

-         Extinction nocturne des parkings publics à partir de 23h.

-         Pose d’horloge pour une meilleure gestion de l’éclairage.

-         Et surtout remplacement de toutes les anciennes lampes d’éclairage des voiries par des systèmes avec abaissement progressif de l’intensité de l’éclairement en fonction des différentes heures : lampes à LED ou lampes cosmowhite.

Il existe sur La commune 1400 lampadaires qui éclairent les voiries publiques mais aussi privées. 1000 publiques et 400 privés.

Le changement sur les 1000 lampadaires publics ont été faits. Restait les luminaires éclairant les voiries privées. Certains lotissements sont équipés de lampadaires à vapeur de mercure, interdit à la vente par la loi depuis 2015 (180 luminaires / 400) et ne pourront plus être réparés en cas de panne.

Sur notre demande, un grand nombre de lotissements ont validé le fait de se calquer sur la Mairie et ont fait ou sont en train de faire le remplacement de leurs lampes. Nous inciterons les quelques lotissement qui n’ont encore rien fait à se mobiliser.

Voici quelques détails pour l’éclairage :

La commune a réalisé les programmations suivantes afin d’optimiser les consommations d’énergie (Abaissement de la puissance consommée) : et là aussi nous avons incité les lotissements à s’inspirer largement de ces horaires.

 

-         Rénovation des luminaires par des luminaires LEDS et abaissement de tension sur 5 niveaux :

  • 100% : de l’allumage à 20h
  • 60% : de 20h à 22h
  • 40% : de 22h à 24h
  • 20% : de 24h à 6h
  • 100% : 6h du matin à l’extinction

 

Ces changements nous ont permis de faire plus de 60% d’économie dans la consommation d’énergie, et avec le remplacement de tous les lampadaires privés, nous atteindrons 70 à 75% d’économie dans la consommation d’énergie.

Gestion des énergies renouvelables

Auto-consommation

L’autoconsommation (même si elle est limitée) et la gestion des énergies renouvelables (smart grids) sont des passages incontournables avec le stockage de l’énergie pour la transition énergétique. Des réflexions sont en cours dans le cadre municipal (Commission Energie) et CCLG.